Home

 Et maintenant que vais-je faire ?
Au cours du siècle dernier, la productivité dans les entreprises a été multipliée par 25, le temps de travail divisé par 2 et l’espérance de vie multipliée par 2… Autrement dit, nous disposons de plus de temps de vie, nous travaillons moins et de façon plus efficace.  Mais depuis quelques années, le mal-être, le stress, les risques psychosociaux deviennent des maux de plus en plus prononcés dans le monde du travail. En France, un cadre sur deux déclare être débordé par la quantité de tâches à accomplir et se plaint de manquer de temps. Pourquoi ces cadres débordés ont-ils tant de difficultés à appliquer, dans la durée, les principes – pourtant simples – d’organisation personnelle et de « gestion » du temps qu’ils ont appris ici où là ?
Ces questions nous conduisent à reconnaître que la mise en application de quelques «bonnes recettes de cuisine » ou autres règles de bon sens n’est pas aussi simple qu’il y paraît.  Intéressons nous aux causes de ces difficultés.

Une recherche sur Google fait apparaitre 1 860 000 réponses pour l’expression « gestion du temps » et 196 000 pour « maîtrise du temps ». On peut en conclure que, dans notre monde francophone, il y a dix fois moins d’énergie investie pour le thème de la maitrise que pour celui de la gestion du temps. Rappelons que gérer c’est prendre en charge, administrer. Cette activité suppose que l’on va s’organiser pour pouvoir vivre avec ou à côté de la chose gérée. Pensez au stress par exemple. La maîtrise, par contre, réclame un investissement personnel supplémentaire. Maîtriser signifie dominer, soumettre à son autorité. Maîtriser son temps c’est donc faire en sorte de le contrôler et de lui donner la place qui sied à votre bon plaisir.
Mais quel est votre bon plaisir ? Quel genre de vie voulez-vous idéalement ? Pour quel destin êtes-vous sur cette terre ? La réponse à ces questions est une condition nécessaire à la maîtrise de votre temps. La pratique de ces fameuses règles d’organisation personnelle n’est pas tenable si elle ne cadre pas avec ces réponses fondamentales. Par exemple, pensez-vous que vous pourriez devenir suffisamment organisé et détendu dans votre métier d’ingénieur, si votre véritable vocation était de vendre des œuvres d’art ou de monter une brasserie ?
Les paragraphes qui suivent vont vous aider à mieux connaître ce qui est important pour vous et à mieux manager vos ambitions, votre bon plaisir …puis vos comportements,  pour maîtriser ce temps qui vous manque tant.
VALEURS    
Vos valeurs sont ces choses qui vous importent vraiment le plus et qui vous aident à donner du sens à votre vie. Les valeurs définissent le bien et le mal, le propre et le sale, le beau et le laid, le naturel et ce qui est contre nature, la norme et l’anormal, le rationnel et l’irrationnel, le cohérent et l’insensé… Quand vous vivez en accord avec vos valeurs, vos vies personnelles et professionnelles sont plus satisfaisantes. La bonne connaissance de vos valeurs vous aide à vous entourer de personnes dont les valeurs sont alignées avec les vôtres. Typiquement, quand vous cherchez à vous assurer que vos valeurs sont raisonnablement alignées avec celles des autres, vous renforcez l’intensité et l’efficacité de vos relations personnelles et professionnelles.
Lorsque vous ne respectez pas vos valeurs, vous souffrez d’un manque de consistance. Ce manque peut épuiser votre énergie positive. Par exemple, supposons qu’une de vos valeurs soit l’authenticité et que cela vous conduit par conséquent à ne pas mentir. Imaginez maintenant que vous soyez contraint de dire un mensonge. Vous gaspillerez alors beaucoup d’énergie à essayer de cacher ce mensonge, de peur d’être « démasqué » et d’avoir à en subir les conséquences si le mensonge était découvert.
Accordez-vous un peu de temps pour réfléchir sur ce qui compte vraiment pour vous. Le résultat de ce travail est fondamental pour la maîtrise de votre temps. Il vous permettra de prendre conscience plus aisément de ce qui est réellement important pour vous et de faire des choix quant aux tâches à exécuter en priorité. Programmez un temps pour vous « poser » et parcourir tranquillement la liste ci-après. Complétez vous-même cette liste à partir d’autres valeurs que vous aimez et qui ne seraient pas présentes ci-dessous.
Soyez sincère avec vous-même. Cet exercice a seulement pour ambition de vous aider à en apprendre un peu plus au sujet de vous-même et de vous offrir ainsi un accès plus facile à la congruence dans votre vie.
Évaluez les valeurs ci-dessous selon la règle de priorité suivante :
1 = très important – 2 = important – 3 = peu important – 4 = pas important du tout.
Je suis intéressé par :

____    Argent
____    Attention au bien-être des autres
____    Autonomie
____    Aventure
____    Bien-être physique
____    Bonté
____    Clarté
____    Compassion
____    Confiance
____    Confort
____    Courage
____    Créativité
____    Défi mental
____    Développement des connaissances
____    Développement personnel
____    Développement professionnel
____    Donner des idéaux aux autres
____    Egalité
____    Engagement
____    Enthousiasme
____    Entraide
____    Être imaginatif
____    Être innovateur
____    Être un expert reconnu
____    Excitation
____    Flexibilité
____    Force
____    Fraternité
____    Générosité
____    Gentillesse
____    Gratitude
____    Honnêteté
____    Impact positif sur autrui
____    Indépendance
____    Influence
____    Intégrité
____    Intelligence
____    Joie
____    Justice
____    Leadership
____    Liberté
____    Loyauté
____    Morale
____    Ordre et structure
____    Paix
____    Persévérance
____    Positivisme
____    Pouvoir
____    Produire de nouvelles idées
____    Qualité du travail
____    Réceptivité
____    Rendre les autres autonomes
____    Résolution des problèmes
____    Respect
____    Respect de soi
____    Responsabilité
____    Stabilité et sécurité
____    Temps pour la famille
____    Tranquillité
____    Travail d’équipe
____    Variété, diversité et changement
____    Vérité
____    Vie publique

Concentrez vous sur les valeurs les plus importantes (celles qui ont été classées N° 1). Regroupez celles qui vous semblent similaires sur la même ligne.
Reportez-les ci-dessous
_________________________________________
_________________________________________
_________________________________________
Le groupe de valeur que vous avez inscrit ci-dessus constitue vraiment vos valeurs fondamentales. Rapportez-vous à elles en cas de dilemme. Elles faciliteront votre processus de décision.

DÉCOUVREZ VOTRE BUT, VOTRE MISSION
Le but de la votre vie, c’est ce qui se trouve au plus profond de votre être essentiel ; votre raison d’être. Votre but est la raison pour laquelle vous êtes ici sur cette terre. Énoncé d’une autre manière, votre but peut ouvrir les portes à votre passion. Quand vous connaissez votre but et quand vous vous laissez vraiment vivre et guider par ce but, vous pouvez réaliser que vous commencez à exceller dans tout ce que vous faites. Votre but motive vos pensées, vos plans, vos objectifs et vos actions. Votre but se dévoile souvent et devient plus clair lorsque vous vivez en phase avec lui et que vous l’invitez à prendre une part active dans votre vie.
En réalité, votre but est déjà omniprésent dans votre vie actuelle. Il se peut que vous le laissiez parfois s’exprimer timidement ou que vous ayez déjà choisi de le laisser guider chaque étape de votre vie. Le niveau de conscience avec lequel vous laissez votre but vous guider dans la définition de vos objectifs personnels ou professionnels enflamme ces objectifs et les remplit de signification et de passion contagieuse !
Pour commencer à découvrir votre but, prenez quelques instants pour répondre aux trois questions suivantes :
1. Que faites-vous aussi naturellement et sans effort que respirer ?
Pour certains, cela pourrait être « prendre la parole en public ». Pour d’autres, cela pourrait être « écrire ». D’autres encore pourraient constater que la formation, ou « le relationnel », le développement des autres, les activités d’assistance ou la conduite de projets, leur procure un sentiment de réalisation personnelle sans effort. Alors, une fois encore, que faites-vous aussi naturellement et sans effort que respirer ?
__________________________________________________________________________

2. Qu’est-ce que vous aimez ?
Qu’est-ce que, justement, vous avez tant plaisir à faire et qui vous fait perdre la notion du temps qui passe lorsque vous le réalisez ? Ce qui nous enchante vient de notre cœur. C’est dans cette direction que nous vous invitons à rechercher la réponse à cette question fondamentale dans la découverte de votre but. Une fois encore, qu’est-ce que vous aimez?
_________________________________________________________________________

3. Qu’avez-vous accompli dans la vie dont vous vous sentez fier ?
Sans même que nous nous en rendions compte, nos accomplissements ont très souvent et subtilement été guidés par notre but. Ainsi qu’avez-vous accompli ?
_________________________________________________________________________

Référez-vous à vos réponses aux trois questions ci-dessus. Créez une brève ébauche de formulation de votre but. Il est important que votre formulation soit courte de telle sorte que vous puissiez vous la rappeler facilement.
___________________________________________________________________________

Tout comme avec vos valeurs, quand vous connaissez votre but, vous pouvez vous ranger derrière lui. Vous pouvez choisir des actions qui ont la puissance, la passion et la substance ; des actions qui résultent du plus profond de votre être : vos valeurs et votre but.
Maintenant, dactylographiez votre but avec de grands caractères et placez-le quelque part où vous pouvez aisément le voir. Comme vous vivez avec lui, permettez-vous de le mettre à jour jusqu’à ce qu’il exprime vraiment qui vous êtes dans votre « moi profond ».

Identifiez votre Vision
J’aspire à un état futur des choses qui va dans le sens de mes valeurs. Cela m’aide à accomplir mon but, ma mission.
Vision à dix ans : si vous aviez tout le temps, tout l’argent, toutes les ressources, tous les contacts… Si vous aviez tout ce dont vous avez besoin et que vous vouliez concevoir votre vie professionnelle avec le plus grand soin, à quoi ressemblerait-elle à 10 ans d’aujourd’hui ?
__________________________________________________________________________

Vision à trois ans : si nous avions cette conversation dans trois ans à partir d’aujourd’hui et que nous devions regarder ce qui s’est passé pendant ces trois dernières années, que doit-il avoir du se produire pour que vous vous sentiez heureux des progrès réalisés ?
La réponse s’entend en matière de progrès dans votre vie personnelle et professionnelle.     _________________________________________________________________________

Vision à un an : en considérant votre vision à 10 ans, et vos plans à trois ans, que devez-vous accomplir cette année ? Que devez-vous mettre en place ? Quel marketing ferez-vous ? Comment votre vie sera-t-elle équilibrée ? Quels bénéfices voulez-vous attirer à vous ? Prenez le temps de rendre ceci aussi réel que vous pouvez. Ecrivez votre réponse au présent.
__________________________________________________________________________


OBJECTIF
Je veux obtenir un résultat significatif déterminé : je clarifie les contours de la frontière-contact de cette expérience.
Fixez des objectifs prioritaires authentiques, significatifs et motivants.
Un des grands secrets pour fixer des objectifs qui vous inspirent et qui vous motivent vraiment consiste à identifier ceux qui sont alignés avec vos valeurs, votre but et la vision du futur que vous souhaitez ardemment.
Par conséquent, en restant concentré sur vos valeurs, votre but et les réponses à vos questions (sur votre vision à dix ans, à trois et à un an), énumérez toutes les choses que vous voudriez accomplir dans un délai d’un an. C’est maintenant que cela commence pour accroître vos affaires et faire progresser votre vie professionnelle !
Vérifiez que chaque énumération est un objectif prioritaire authentique, c’est-à-dire un objectif qui vous emporte vers l’accomplissement de votre but. Il vous donne l’occasion d’honorer vos valeurs tout en vous rapprochant de la vision que vous avez de votre vie à dix ans, trois ans et un an. Cet objectif n’est pas une « chimère » ou une simple tâche qui devrait éventuellement être réalisée.
Parmi ces objectifs, choisissez-en 1 à 4 maximum. Vous vous engagez à les accomplir pendant les 12 mois à venir. Le délai peut être plus court. Il ne devrait cependant pas être plus long qu’une année complète.
Fixez-vous des objectifs SMART :
Un objectif SMART répond aux critères suivants :
Spécifique : il est suffisamment clair et détaillé pour vous permettre de savoir exactement ce que vous voulez accomplir. C’est la différence entre « je veux améliorer mes compétences, » et « je veux m’inscrire à une formation au management des conflits entre collaborateurs » (Action spécifique).
Mesurable : vous pouvez mesurer objectivement sa réalisation. « Mon niveau à l’examen d’évaluation des connaissances sera supérieur à 15/20 (niveau mesurable) ».
Approprié : il est aligné avec votre but, votre vision et vos valeurs. Quand les objectifs sont congruents avec vos valeurs et votre but, ils ont de la substance et vous serez plus enthousiasmés à les accomplir.
Réaliste : il est ambitieux et doit vous lancer un défi. Mais il est également réalisable (par exemple : mon niveau actuel est de 11/20).
Basé sur le Temps : vous avez fixé une échéance spécifique pour accomplir cet objectif (par exemple, « … avant le 31 décembre, (année spécifique) ». Reformulez les 1 à 4 objectifs que vous vous êtes engagés à accomplir pendant les 12 mois à venir en utilisant la formule S.M.A.R.T. ci-dessus.
Exemple (la boucle est bouclée !) :
Objectif 1 : « j’ai le projet d’avoir mon livre entre les mains avant la fin c de cette année. Cela soutient mes valeurs d’innovation, de fierté et d’optimisme. Cela m’aide à accomplir mon but d’aider les cadres des entreprises à apprivoiser leurs intelligences émotionnelles. C’est une étape fondamentale vers le développement de mon activité professionnelle. »

STRATEGIE
La stratégie, c’est l’ensemble des choix d’objectifs et de moyens qui orientent à moyen et à long terme vos activités (et par extension celle d’une organisation ou d’un groupe de personnes). Le raisonnement stratégique se concentre surtout sur les vertus et la valorisation des ressources disponibles : vos talents, vos atouts, votre capacité d’innovation, votre rapidité de manœuvre. Ce raisonnement stratégique vous aide à atteindre les objectifs. C’est en fonction de ces ressources qu’il faudra ajuster les objectifs.
Votre stratégie peut être défensive en mobilisant vos ressources sur une multitude d’actions visant surtout à vous prémunir de tout risque d’échec.
A l’inverse, votre stratégie peut être offensive en concentrant vos ressources sur un petit nombre d’actions pertinentes qui maximisent vos chances de succès.
Les questions suivantes pourront vous aider à construire votre stratégie :
•    Comment vais-je obtenir ce que je veux ?
•    Quels sont les différents itinéraires possibles ?
•    Quels points forts vais-je privilégier pour accomplir cet objectif ?
•    Sur quels atouts vais-je m’appuyer pour assurer la réussite de ce projet ?
•    Faut-il réajuster cet objectif ?

LIMITES
Plus un objectif SMART est réaliste, plus il tient compte des capacités des ressources disponibles et de leurs limites. C’est avec cette prise en considération que cet objectif a le plus de chances de réussir. Attention, les limitations personnelles sont trop souvent assimilées à des déficiences ou à des impotences, surtout difficiles à assumer pour le genre masculin. Le but de cette réflexion concernant vos limites n’est pas de vous reléguer au rang des fanfarons, mais plutôt à celui des David qui, conscients de leurs capacités, sauront dès lors utiliser leurs ressources de manière plus intelligente que tous les Goliath des entreprises. Accepter vos limites, c’est accepter de parcourir le chemin de votre propre réalité. C’est aussi accepter de vous laisser enfin devenir ce que vous êtes.
Accepter vos limites, c’est arrêter de vouloir ressembler à quelqu’un d’autre. Accepter et assumer vos limites, c’est la première condition du changement. Accepter vos limites est une condition nécessaire à une gestion professionnelle de vos ressources et donc de votre temps. La prise en compte des limites personnelles constitue la bête noire des perfectionnistes.

Les questions suivantes pourront vous aider à explorer ce sujet et à rendre vos objectifs encore plus SMART :
•    Quels sont mes « points faibles » ?
•    Quelles sont les contraintes qui s’imposent à moi ?
•    Qu’est-ce qui pourrait m’empêcher d’obtenir ce que je veux ?
•    Que suis-je capable de lâcher pour renforcer mes chances de succès ?

Un changement de notre organisation personnelle ne devient possible qu’à la condition d’apprendre à gérer ou à maîtriser le dilemme vie privée/vie professionnelle. C’est celui qui oppose notre besoin de liberté individuelle et une inévitable course pour la performance au travail. En d’autres termes, il convient d’apprendre à réaliser un juste dosage entre « je veux » et « je dois ».

Ce sera l’objet de notre prochain article.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s