Home

Si vous êtes une personne trop gentille ou trop généreuse, vous avez probablement remarqué que les gens s’adressaient plus facilement à vous pour solliciter votre aide. Votre réputation a fait de vous un aimant à requêtes et vous travaillez probablement plus pour les autres que vous ne le souhaitez.
Pour ramener votre serviable notoriété à un niveau plus équitable, il vous faudra donc porter à la connaissance de vos obligés que votre dévouement a désormais besoin d’être apprivoisé.
Finie votre disponibilité permanente, ouverte à tous et pour n’importe quelle forme de demande! Il va falloir apprendre à dire non.
Nous savons que cet exercice sera plus difficile pour ceux qui – friands de reconnaissance – ont pris goût à cumuler toutes sortes de dettes, d’obligations et autres formes passives de remerciements de leurs assistés. Mais avant de vous proposer quelques formules magiques pour vous aider à aboutir à ce nécessaire équilibre entre réalisation de soi et « amour désintéressé d’autrui », il est important d’attirer votre attention sur la différence qui existe entre aider les autres et leur faire plaisir.

Aider les autres est un comportement qui vous conduit à offrir votre concours, vos ressources pour faciliter la réalisation de leurs objectifs.
Faire plaisir c’est chercher à concéder aux autres ce qui peut – en retour- vous assurer leur approbation.
Si le fait d’aider quelqu’un peut vous faire gagner ses bonnes grâces, votre objectif principal reste avant tout de faciliter quelque chose. Votre geste exprime un acte d’amour, de fraternité, de partage, de compassion humaine. Il révèle vos valeurs de cœur et prend tout son sens dans votre présence, votre investissement personnel dans la relation ainsi développée avec votre protégé.

Cette attitude est très différente de celle qui consiste à vous effacer systématiquement au profit des autres, pour leur faire plaisir, les rendant ainsi redevables d’une trop tactique sollicitude. Il y a toujours un prix à payer en contrepartie d’une faveur.

Ainsi, pour pouvoir dire non en toute sérénité, il faut apprendre à dire oui en toute conscience.

Voici quelques formules qui vous permettront de le faire sans ruiner votre réputation. En offrant des alternatives, ces formules cherchent à atténuer l’angoisse de finitude (voir « manager d’élite » p 59) à laquelle votre interlocuteur peut être confronté lorsqu’il lui faut digérer votre refus.

Alternatives par rapport au temps
S’engager sur un délai de traitement de la nouvelle demande.
· Je suis occupé pour l’instant. Reviens me voir dans deux heures.
· Je tiens absolument à terminer ce travail important. Je reviendrai vers vous dans deux heures.
· Je répondrai à votre demande au plus tard le <jj-mm-aaaa> à <hh>.

Alternatives par rapport au solliciteur
Le principe consiste à faire référence à votre désir de tenir votre engagement envers d’autres personnes avant de servir une nouvelle demande.
• Plusieurs personnes m’ont fait part de demandes similaires. Pour y répondre, j’ai organisé une réunion le <jj-mm-aaaa> à <hh>.
· Je me suis engagée à répondre à Marie avant le <jj-mm-aaaa> à <hh> et je tiens toujours mes promesses. Je ne peux pas satisfaire votre demande.
· Je traite en priorité les demandes de la hiérarchie. Je suis désolé de ne pas pouvoir t’aider cette fois-ci.

Alternatives par rapport à l’objet de la demande
Offrir des solutions alternatives qui renforcent les chances d’aboutir avec succès.
· Je ne suis pas qualifié pour répondre à votre demande. Adressez-vous plutôt à <….>.
· Je ne suis pas le meilleur interlocuteur pour cela voyez plutôt <……>.
· Adressez-vous à <………> pour qu’il nous organise un rendez-vous avec <xyz>. Nous pourrons bénéficier de son expérience.

Joker
En cas d’échec des trois alternatives précédentes

· Désolé – ça ne va pas vous plaire – mais j’ai pour objectif d’améliorer ma capacité à dire non. Votre insistance me met à l’épreuve car elle m’offre l’opportunité de gagner une grande victoire sur moi-même en ne donnant pas suite à votre demande. Je vous remercie pour votre compréhension.
GNOSS
Intelligence émotionnelle
Quelle est votre situation ? Trop gentil? Trop individualiste? Emotionnellement Intelligent?
Découvrez vos atouts et les axes de développements personnels qui vous permettront de dire non sans indisposer, sans vous exposer, sans vous imposer ou vous décomposer… Venez apprendre à composer les stratégies d’aide qui vous ressemblent. En savoir plus…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s